ACCUEIL

Hommage à Alain Vernerey



Aujourd'hui L'UVO est triste. Triste, car nous avons perdu l'un des nôtres. Et pas n'importe lequel. Alain était l'un des plus anciens adhérents de notre club. Durant les années 1990 et 2000, il fut même le pilier du club, aux côtés des différents présidents qui se sont succédé à l'époque. Il assurait la continuité, avec efficacité et pragmatisme. Alain s'occupait de presque tout. Il tenait les cordons de la bourse de l'UVO. Mais bien au-delà de cela, il était aussi et surtout notre G.O. puisqu'il il gérait, entre autres, la bonneterie, toute l'organisation notre rallye annuel – notre principale source de revenus, les finances de la sortie club, les réservations de restaurants pour notre balade traditionnelle vers Tourouvre d'abord, Honfleur ensuite, ou encore le repas annuel du club… Un vrai couteau suisse notre Alain.
Et puis, l'âge venant, il passa la main aux plus jeunes pour se consacrer exclusivement au plaisir du vélo. Car il aimait ça ! Pas pour la performance, mais pour le plaisir de se balader, de discuter avec les copains, de garder la forme aussi.
On se souviendra qu'il fut de presque toutes nos épopées. La première grande sortie de l'UVO fut, en 2000, de rallier Washingborough pour fêter les 10 ans de jumelage d'Orgerus avec cette bourgade située dans le nord-est de l'Angleterre. Avec Guy Ledain, Serge Legoff, André Marquigny, Youcef Ouazi, Vincent Goffin et Jean-Louis Bouysset, il parcourut près de 700 km en 4 jours de vélo,où rouler à gauche sur les routes étroites des campagnes anglaises ne fut pas le moindre de nos défis ! En 2002, il était toujours à nos côtés pour la sortie club vers Strasbourg, là encore, plus de 600 km en 4 jours. Et bien d'autres suivront….
Notre club est une grande famille qui va bien au-delà de ses adhérents. Brigitte, son épouse, a partagé avec Alain nombre de ses aventures avec nous. Aujourd'hui, l'UVO lui transmet ses plus chaleureuses pensées. Au cours de toutes ces années, Brigitte a noué de solides liens d'amitiés avec les épouses d'autres cyclos. Brigitte, les portes de l'UVO te seront toujours ouvertes. En cette fin d'été, Alain s'en est allé, paisiblement. L'UVO ne l'oubliera jamais, et lui sera éternellement reconnaissant pour tout ce qu'il a fait pour l'épanouissement de notre club.